TOURNEE 2024  30/05 à 20h30 Le Périscope, Puits Couchoux – Nîmes < 29 / 06 à 21h30 Happy culture – Verdun sur Garonne 06 – 07 / 07 Festival Rues d’été – Graulhet <  24 / 07 Lecture d’Henriette – Figeac <  26 / 07 à 21h Château d’En Vénac – Veilhes <  1 – 2 – 3 / 08 à 21h30 Festival MIMA – Mirepoix <  20 – 21 / 09 – Festival Regards sur rue – La Seyne-sur-Mer <  11 / 10 à 19h30 – Le Sillon – Usclas-d’Hérault

CONTACTS

Diffusion. Anne Raffaillac                   diffusion.atlantes@gmail.com

Production. Arnaud Vercammen       arnaudvercammen@gmail.com

Technique. Anne Bouhot                     yon-anne@hotmail.fr

Artistique.  Cyrille Atlan                       cie.atlantes@gmail.com

CREATION 2024  « C’est dans le rang le plus bas, entre éternité et poubelle que naît la liberté d’exister qui efface les frontières entre l’art et l’objet, l’art et la vie » Pippo Delbono.

#création24

Résidences d’écriture 2022
Résidences de création 2023
Partenaires
Équipe de création
Contacts

Henriette OUZILOU,  juive sépharade résidente à Alger, mère de cinq enfants dont deux morts-nés, est internée en 1930 à l’âge de 32 ans à l’asile d’aliénés de Montperrin au 3BISF (section des femmes), à Aix-en Provence pour des troubles psychiques définis ainsi : attitudes stéréotypées, négativisme, mutisme, oppositionisme, crises d’impulsions motrices visant à compromettre l’ordre public, stupeur.

Elle y restera toute sa vie et mourra 46 ans plus tard. Elle est aujourd’hui enterrée dans le carré israélite du cimetière d’Aix-en-Provence dans une fosse commune.

C’est mon arrière-grand-mère.

En rêve dans une nuit de brumes et de douleurs, Henriette est venue. Il est dit qu’une histoire étouffée et niée dans une lignée familiale ressurgit toujours à un endroit ou un autre.

Au cours du printemps 2021, ma tante, petite fille d’Henriette, Paule Atlan, suite à mon insistance, demande à accéder au dossier d’Henriette auprès de l’hôpital psychiatrique de Montperrin. On lui répond que tous les dossiers ont été détruits dans l’hiver 2020, mais l’archiviste propose tout de même d’y jeter un œil. Et quel œil ! Le dossier d’Henriette Ouzilou est là, sous la poussière. L’un des seuls qui ait résisté à l’assaut.

Henriette, par miracle est à nouveau avec nous.

Elle prend toute sa force aujourd’hui et ce dossier jauni par le temps devient notre lien.

Paule Atlan est psychologue et m’aide à décortiquer les dossiers médicaux. Depuis ce fameux printemps, elle mène minutieusement des recherches sur les conditions d’internement et la vie quotidienne en asile d’aliénés de1930 à 1980. Plus nous avançons dans notre enquête et plus il nous semble incroyable que notre aïeule ait survécu si longtemps, détenue dans l’enfer psychiatrique de l’époque. Le manque d’hygiène, la surpopulation, la famine, la négation totale d’identité, la maltraitance étaient son quotidien et pourtant dans la tourmente, cette femme est restée debout et vivante certainement avec le désir puissant de revoir un jour ses enfants et ses frères. Sa force et son entêtement étaient-ils liés à sa folie ?

Henriette est devenue notre héroïne, sa force est devenue la nôtre.

Le texte Henriette ou la fabrique des folles témoigne de l’enquête menée en 2021-22, au 3BISF (devenu aujourd’hui un lieu de création), de la vie d’Henriette de 1930 à 1976, et du quotidien des indigents dans les asiles d’aliénés. Il s’agit de relier l’histoire de notre aïeule à l’histoire de la psychiatrie mais surtout à l’histoire des injustices faites aux femmes indigentes et indigènes dans le contexte de l’époque.

Il s’agit ici de questionner notre propre rapport à la folie par le bais d’une histoire vécue.

Il est écrit pour la marionnette avec la volonté de faire poésie dans des lieux non dédiés.

Je souhaite témoigner, de l’enfermement et de l’injustice par des suites de tableaux non narratifs et des textes à vif.  Je souhaite aussi parler de cet endroit, ce Youkali de B. Brecht, ce lieu invisible qui parait dans la tourmente, ce point d’ancrage quand tout le reste s’écroule, cet endroit indéfini qui nous tient vivant dans la brume et nous aide à rester digne.

Je souhaite saisir et témoigner de ce monde qu’Henriette a façonné dans sa prison pour ne pas chuter, de ce monde qu’aujourd’hui je façonne autour d’un dossier jauni par le temps  pour mettre en lumière sa lutte et sa vie singulière.

Henriette ou la fabrique des folles deviendra alors un spectacle visuel et sonore pour la marionnette.

Résidences d’écriture 2022

23 -28 janvier                            Moulin de Villalier
14- 18 février                            3BISF à l’hôpital psychiatrique de Montperrin, Aix-en-Provence
27 juin- 2 juillet                         3BISF, Aix-en-Provence
19 octobre -10 novembre       CNES La Chartreuse, Villeneuve-Lès-Avignon

Résidences de création 2023

13-22 février                               La Halle, Limogne-en-Quercy
13-26 mars                                 La Chartreuse. Villeneuve-Lès-Avignon, atelier d’écriture
27 mars- 9 avril                          Bibliothèque Armand Gatti. Seyne-sur-Mer
17-30 avril                                   La fabrique francophone. Cahors, atelier d’écriture
19-25 juin                                    L’Usinotopie, Villemur sur Tarn. Labo d’idées
28 août- 21 sept.                       La Chartreuse. Villeneuve-Lès-Avignon
2-8 octobre                                 Le Périscope, Nîmes

Création 2024

22 – 28 janvier                      Halle culturelle. Limogne en Quercy

19 – 24 février                      Pôle Armand Gatty. Seyne-sur-Mer

11 – 15 mars                        MIMA. Mirepoix. Sortie de résidence

19 – 29 mars                        L’Hopitau. Chapelle/s Erdre. Sortie de résidence

6 -11 mai                              L’Usine. Saint-Céré. Générale

Partenaires

Centre National des écritures du spectacle La Chartreuse à Villeneuve-Lez-Avignon (30) – Le Périscope, Scène conventionnée pour les arts de la marionnettes, les formes animées et le théâtre d’objet à Nîmes (30) – MIMA Marionnettes actuelles à Mirepoix (09) – Théâtre Le Sillon, Scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire à Clermont-l’Hérault (34) – Le Pôle, Scène conventionnée d’intérêt national et la bibliothèque de théâtre Armand Gatti à La-Seyne-sur-mer (83) – L’UsinoTOPIE, Fabricant d’Ailleurs à Villemur-sur-Tarn (31) – L’Hopitau, Laboratoire des arts de la marionnette à La Chapelle-Sur-Erdre (44) – La Fabrique Francophone à Cahors (46) – Happy Culture à Verdun-sur-Garonne (82)  – Le 3BisF, fabrique des arts vivants dans un espace d’hospitalités à Aix-en-Provence (13) – Le moulin de Villalier

 

EQUIPE DE CREATION

Écriture, mise en rue           Cyrille Atlan

Soutien artistique                Isabelle Ployet

Recherches                           Paule Atlan

Scénographie                       Aymeric Reumaux

Marionnettes                        Gaëlle Pasqualetto

Musique (clarinette)            Pascal Demonsant

Régie générale                      Anne Bouhot – Caroline Robert

Son                                         Jules Husson

Chargé de production          Arnaud Vercammen

Chargée de diffusion           Anne Raffaillac